L’Outback du South Australia

236

La deuxième partie de notre visite de cet État a été l’outback. On a commencé par le parc national le plus connu de la région les Flinders Ranges National Park.

En chemin pour le parc national, ça a été Noël avant l’heure. Sur une aire d’autoroute, deux backpackeuses nous ont donné leur planche de surf. On a enfin la panoplie complète des bons road-trippers : le van et la planche de surf. Bon on va devoir attendre 2 mois avant de pouvoir l’utiliser, mais on est quand même trop contents. Un peu moins les deux jeunes filles qui étaient en pleurs, elles devaient abandonner leur voiture, celle-ci était morte et elles n’avaient pas d’assurance pour prendre en charge les réparations.

Sur la route nous avons fait un petit arrêt au bord du lac d’eau salée Lochiel Pink Salt Lake. Ce lac est vraiment photogénique, le sel dans l’eau donne une couleur rose surprenante.

Au Flinders Ranges NP nous avons commencé par aller au centre d’information pour payer notre passe voiture de 10$ et prendre la brochure Bushwalking in Flinders Ranges National Park qui détaille les 19 randonnées du parc.

Le lendemain matin nous avons décidé de nous lever tôt, une longue journée de randonnée nous attendait. Nous sommes partis de Wilpena Pound Resort pour faire la Saint-Mary Peak Hike, une randonnée de 21,5 km. Avant de monter tout en haut de la crête du St Mary Peak nous avons fait un petit détour pour aller voir le Wangara Lookout, ce lookout donne sur l’Ikara (Wilpena Pound) un bassin naturel de 80 km² bordé de crêtes rocheuses.

Mais ce n’était rien comparé à la vue qu’offre la crête du St Mary Peak, du haut de ses 1171m on a une vue à 360° sur tous les Flinders Ranges. Lors de notre pause pique-nique en haut, on a eu la chance d’apercevoir trois Yellow-footed rock-wallaby, une espèce de wallabies en voie de disparition. Stéphanie a joué à cache-cache avec eux pendant plus d’une demi-heure pour obtenir la photo parfaite.

Cette randonnée est vraiment magnifique, mais nous étions quand même contents de finir après cette grosse journée de marche.

Après une bonne nuit de sommeil réparatrice nous avons décidé de faire cette fois-ci le tour du parc en voiture. Nous avons fait la Bunyeroo-Brachina-Aroona Scenic Drive une route de 110 km qui passe par différents points de vue : le Hucks Lookout, le Stokes Hill Lookout, Aroona Valley Lookout, Brachina Lookout, Bunyeroo Lookout et le Razorback Lookout. La route peut sembler longue, mais les paysages sont tellement magnifiques qu’on n’a pas vu le temps passer. Dépaysement garantit grâce aux kangourous et aux émeus qui courent le long de la route.

En fin d’après-midi nous avons fait la Arkaroo Rock (en dehors du parc), cette petite marche vous fait passer sur un lieu sacré pour les aborigènes, il y a de nombreuses peintures rupestres représentants des reptiles et des humaines réalisées avec du charbon de bois, du cordia et de l’ocre jaune et rouge.

DSC_0237

Puis on a repris la route vers le nord en direction de Coober Pedy. En chemin nous avons fait un petit arrêt au Lions Club Aircraft & Missile Park. Ce musée au ciel ouvert dans la ville de Woomera expose de nombreux modèles d’avions à réaction et de fusées.

En approche de Coober Pedy, le paysage nous devient soudainement familier, le désert est criblé de trous et de monticules de terre, il y en aurait plus d’un million. Et oui nous voilà de nouveau dans une ville d’opale, ce serait même la capitale mondiale de l’opale. Vous allez dire pourquoi revisiter une ville minière alors qu’il y a quelques semaines nous en avions déjà visité une ?! Car c’est dans cette ville et le désert avoisinant que le film Pitch Black a été tourné. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un film dans lequel Vin Diesel joue et Stéphanie est juste loooveee de cet acteur. C’était donc impensable pour nous de pas nous y arrêter. Mais il faut avouer que Stéphanie a été un petit peu déçue, elle pensait voir beaucoup plus de vestiges de décors et d’accessoires de ce film, il n’y a que le vaisseau spatial Spaceship et il n’y a que l’avant de celui-ci.

Nous avons également fait la Catacom Anglian Church, une église troglodyte.

DSC_0088

Et nous avons fini la visite de la ville par The Big Wich, un grand treuil qui offre une vue panoramique sur la ville et le désert.